Quelles étapes suivre pour la cohésion d’équipe : de la création au développement


Partager sur
Quelles étapes suivre pour la cohésion d’équipe : de la création au développement

Si l’embauche d’un personnel qualifié pour les besoins d’une entreprise est une nécessité pour assurer son succès, la cohésion d’équipe demeure un point essentiel pour maintenir sa prospérité sur le long terme.

Cela dit, la mise en place d’une stratégie de cohésion au sein des employés d’une entreprise nécessite le suivi d’une pluralité d’étapes. Ces dernières ont principalement trait aux objectifs et valeurs de l’entreprise, à la formation des équipes et à la promotion de la communication.

Comment améliorer les performances des équipes au sein de l’entreprise ? Quelles sont les spécificités liées à la cohésion d’équipe et quelles sont ses différentes étapes ?

Définition de la cohésion d’équipe

On parle de cohésion d’équipe lorsque les individus d’un groupe se sentent connectés les uns aux autres et motivés par l’atteinte d’un objectif commun. Il ne s’agit plus uniquement du respect mutuel entre collaborateurs, mais également de confiance, de soutien et de contribution égale.

Une équipe faisant preuve de cohésion, même lorsqu’elle est composée de collaborateurs aux compétences différentes, se démarque par un fort sentiment d’appartenance à l’entreprise.

Elle partage la culture de l’entreprise, ses valeurs, sa vision et ses objectifs. Un groupe cohésif travaille ensemble et s’entraide pour atteindre les objectifs de l’entreprise.

L’importance de la cohésion d’équipe au sein de l’entreprise

La cohésion des équipes au sein d’une entreprise a une importance capitale pour cette dernière. Elle implique une connectivité sociale et professionnelle entre les collaborateurs et les incite à rester dans l’entreprise afin de réduire le risque de turnover.

Le faible taux d’engagement des salariés est une remarque courante au sein des entreprises. Lorsque le manager arrive à créer une véritable cohésion entre les membres, cela stimule leur engagement et crée des relations positives nécessaires à l’accomplissement des missions assignées.

Certaines actions comme l’organisation d’une journée de cohésion d’équipe ou des activités de team building pourraient avoir un impact significatif et immédiat sur le comportement des collaborateurs.

Ces derniers ne seront plus uniquement motivés par la perspective d’avoir une rémunération plus importante, mais plutôt par l’appartenance à un projet et à une vision plus grande. Leur efficacité et leurs performances augmenteront au fur et à mesure que s’installe ce sentiment d’appartenance.

Les différents types de cohésion d’équipe

On distingue deux types de cohésions. La cohésion dans le travail et la cohésion sociale.

La cohésion dans le travail

La cohésion des collaborateurs dans le travail représente leur niveau d’engagement en ce qui concerne l’accomplissement des différentes tâches professionnelles qui leur ont été confiées.

Ce type de cohésion fait donc appel à l’implication des équipes sur un aspect strictement professionnel.

La cohésion sociale

Cette cohésion se démarque par la culture des relations amicales entre les différents collaborateurs de l’entreprise. À ce niveau, les rapports amicaux entre ces derniers seront l’élément moteur qui les pousse à faire preuve de loyauté envers l’entreprise.

Les jeux de cohésion d’équipe favorisent d’ailleurs l’entretien de ces relations entre collègues.

Les étapes clés de la cohésion d’équipe

Pour mettre en place un système capable de renforcer la cohésion d’équipe, il est indispensable que la direction de management des ressources humaines suive certaines étapes. En effet, la cohésion doit être installée de manière progressive. Elle ne peut être immédiate.

Le manager doit donc fournir les bases solides afin de souder une équipe de travail. Dans le cas d’une nouvelle entreprise ou d’une équipe qui n’a pas encore de mission ou d’objectifs, le rôle du manager sera de créer la cohésion d’équipe.

Définir ensemble les objectifs et les valeurs de l’entreprise

La détermination des objectifs et des valeurs de l’entreprise est le premier point pour créer une cohésion d’équipe. Si elle s’applique directement aux nouvelles équipes, elle doit toutefois être appliquée progressivement pour les équipes fonctionnant déjà avec une dynamique spécifique.

Pour une nouvelle équipe

Cela peut être utile de solliciter les avis des nouveaux salariés ainsi que leurs idées. Dans certains cas, l’image que les collaborateurs perçoivent de l’entreprise peut être différente de celle du manager. L’idéal est de mettre en commun les différentes idées et avis afin qu’ils servent de base solide.

Cette étape représente également l’un des enjeux de la marque employeur. En effet, la culture de l’entreprise et l’élaboration des objectifs et des valeurs de l’entreprise, serviront à rendre positive l’image que les collaborateurs ont de cette dernière.

Pour une équipe existante et déjà fonctionnelle

Dans le cas d’une équipe existante et déjà fonctionnelle, il faudra prendre du recul et observer les liens entre la hiérarchie et les collaborateurs. Cet exercice permettra de mettre en lumière la qualité de vie au travail, les points forts et les points faibles de l’entreprise.

Voici les aspects à aborder au cours de cette étude :

  • La qualité du suivi managérial ;
  • La gestion de l’équilibre entre la vie personnelle et la vie professionnelle ;
  • La qualité du matériel de travail fourni ;
  • Les avantages offerts par l’entreprise, etc.

Les réponses permettront d’ajuster la stratégie de management pour renforcer la cohésion des équipes.

Développer les compétences individuelles et communes

Pour renforcer la cohésion des membres d’une équipe au sein de l’entreprise, il est important que chaque collaborateur se sente compétent et dispose des ressources nécessaires à l’atteinte des missions qui lui sont assignées.

Pour ce faire, lors du processus de recrutement, chaque collaborateur doit se voir assigner des responsabilités claires qui lui indiquent son rôle et sa place dans l’équipe.

La mise en place de formations adéquates permettra également d’améliorer le travail d’équipe. Lesdites formations peuvent constituer en une collaboration interfonctionnelle sur le lieu de travail, en une organisation de conférence, etc.

Développer la cohésion sociale

La mise en relation des collaborateurs passant en moyenne 40 heures par semaine ensemble, nécessite le renforcement de leur estime de soi et de leur moral. Le manager doit prouver qu’il se soucie de leur personne et de la qualité de vie au travail.

Organiser une activité de cohésion d’équipe ou un atelier de cohésion d’équipe serait une excellente solution pour développer l’empathie, l’esprit d’équipe et la confiance.

En interagissant régulièrement les uns avec les autres, les collaborateurs apprennent à se connaître au-delà du cadre professionnel et à former une équipe soudée. La marque employeur de l’entreprise s’en retrouvera également améliorée.

Miser sur la communication

La communication et la cohésion d’équipe sont deux paramètres intrinsèquement liés. Il faut savoir que le team building ne peut réellement fonctionner que si le manager d’équipe met en place une communication interne claire et continue.

Le rôle du leader sera de fournir les ressources nécessaires au rapprochement des différents membres de l’équipe.

Qu’il s’agisse d’un soutien pour la réalisation d’un projet, de la nécessité de faire du brainstorming ou de tout autre type de tâche professionnelle, le salarié doit pouvoir entrer en contact avec ses pairs.

Une bonne communication interne implique également de partager les différentes informations liées aux nouveaux statuts, dispositions et décisions prises dans l’entreprise.

Résoudre les conflits

Des périodes de tensions seront inévitables durant la phase d’intégration de la stratégie de cohésion. En effet, il existe de fortes chances que des divergences naissent, en raison :

  • De l’incompatibilité des méthodes de travail de chaque collaborateur ;
  • Des incompatibilités de personnalités ;
  • Des luttes de pouvoir ;
  • Des confrontations d’idées, etc.

Le manager ou le leader doit rappeler aux équipes le caractère normal du conflit. Il doit jouer le rôle de médiateur, de facilitateur et de limiteur afin d’éviter tout dérapage. Dans ce cas, l’idéal est d’encourager une communication interne constructive et de remotiver les équipes.

Prendre les avis des salariés

Les salariés de l’entreprise sont les premières personnes à être directement confrontées aux problèmes d’ordre organisationnel et technique de l’entreprise. Rester à l’écoute des collaborateurs offre un certain nombre d’avantages.

En effet, les avis des salariés représentent une bonne source d’information pour connaître les difficultés peu visibles rencontrées en interne afin d’y apporter des solutions adéquates.

Aussi, prendre les feedbacks des employés les aide à se sentir écoutés et valorisés. Cela améliore l’ambiance de travail, et augmente leurs performances.

Enfin, certains salariés peuvent fournir des idées de projets ou des solutions pouvant être bénéfiques pour toute l’entreprise. Vous pouvez cliquer sur le lien suivant pour en savoir plus sur l’importance des avis salariés.

Construire la confiance entre les collaborateurs et le manager

Le manager doit instaurer un système de communication ouverte afin que les employés se sentent plus à l’aise quand vient le moment d’exprimer leurs idées et leurs pensées.

Afin de développer la confiance entre les différents membres, le leader doit se montrer exemplaire en créant un précédent durant lequel il se montre entièrement transparent envers ses équipes.

En effet, le manager représente un garant du respect des valeurs de l’entreprise. Puisque la transparence fait indubitablement partie des valeurs à cultiver, il doit montrer l’exemple en respectant les règles établies. Son attitude servira de point de repère et de norme pour l’équipe.

Célébrer les succès

Célébrer les succès de l’entreprise est essentiel pour maintenir une équipe de travail soudée. En effet, lorsque les membres de l’entreprise œuvrent ensemble pour l’atteinte des objectifs communs, il est important de les célébrer et de les récompenser.

Le leader doit remercier son équipe pour son travail et reconnaître publiquement le rôle et la contribution de chacun des membres. Offrir des récompenses aux collaborateurs méritants est également une excellente idée pour une cohésion d’équipe.

Le collaborateur récompensé pourrait même devenir un salarié ambassadeur à l’extérieur de l’entreprise.

Quelques idées d’activités pour renforcer la cohésion d’équipe

Les activités de team building représentent une solution très efficace pour renforcer la cohésion des différents membres d’une équipe. Ils motivent également les salariés à exceller dans leur travail. Voici quelques idées d’activités de team building intéressantes pour les entreprises :

  • Un escape game : les collaborateurs seront enfermés dans une pièce et devront trouver des indices cachés dans la même pièce afin de s’en sortir. Ce jeu peut comporter jusqu’à 12 personnes divisées en de petits groupes de 2 à 4 personnes ;
  • Le tournage d’un court métrage : tourner un court métrage ne nécessite pas de grands moyens. Il est possible de faire appel à un studio personnalisé pour accompagner les équipes. Celle qui propose le meilleur film remporte la partie ;
  • Un karaoké : découvrez les meilleures voix de votre entreprise en organisant un karaoké. Il peut être intéressant de faire des duos entre collaborateurs. Une autre idée originale est de faire un concours de reconnaissance de voix ;
  • Un laser game : l’idée derrière ce jeu est de marquer un maximum de points en touchant ses adversaires avec un rayon laser tout en évitant de se faire toucher ;
  • Des charades : l’avantage avec cette activité est qu’elle ne nécessite que très peu de moyens. Ce jeu peut être joué par appel vidéo ou en présentiel avec tous les membres de l’équipe.

Ces activités sont d’excellentes idées pour renforcer la cohésion d’équipe.

5/5 - (3 votes)
Cliquez ici pour découvrir l'offre Blog marque employeur